jeudi 29 mars 2012

LE CHRISTIANISME, LA RELIGION LA PLUS PERSECUTEE AUJOURD’HUI DANS LE MONDE

Les Chrétiens sont aujourd’hui dans le monde 2 milliards et 300 millions de personnes. Donc le 33,2% de la population mondiale. De cette foule immense, les Chrétiens Catholiques sont le groupe le plus nombreux : 1 milliard et 200 millions de fidèles.
Chaque année, les Catholiques augmentent en moyenne de 15 millions de personnes, surtout en Afrique subsaharienne et en Asie. Les Musulmans sont actuellement 22,4% de la population mondiale, estimée à 7 milliards. Les Hindous sont 13,7%; les Bouddhistes 6,8%, etc. Si nous faisons une projection dans le futur, pour l’année 2050, par exemple, la population de la Terre sera alors de 9 milliards et 200 millions : les Chrétiens seraient à ce moment-là 3 milliards et 200 millions (35% de la population globale), les Musulmans arriveraient à 2 milliards et 500 millions (27% de la population du Monde). Finalement les deux groupes religieux qui se partageraient la majorité des fidèles dans le Monde seraient les Chrétiens (toujours le groupe le plus important) et les Musulmans. Il y a une prophétie, manifestée par Dieu il y a déjà quatre mille ans. Nous la trouvons dans le livre de la Genèse au chapitre 12. En voici le texte : « Dieu dit à Abraham : ‘Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai. Je ferai de toi un grand peuple, je te bénirai… Par toi se béniront toutes les nations de la terre » (Genèse 12, 1-3). La bénédiction donnée par Dieu à Abraham n’était pas réservée à sa seule descendance. Saint Paul l’a bien expliqué dans la lettre aux Galates : « Et l’Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, annonça d’avance à Abraham cette bonne nouvelle : ‘En toi seront bénies toutes les nations’ ! » (Galates 3, 8). En regardant ces chiffres, comment ne pas penser à la Parole de Dieu révélée à Abraham il y a déjà quatre mille ans ? En effet d’ici une quarantaine d’années, les religions monothéistes (Judaïsme, Christianisme et Islam) seraient les religions de la majorité de la population du Monde (62% de l’humanité !).

La liberté religieuse piétinée

Selon « Pew Forum on Religion & Public Life » de Washington (USA), qui a mené une enquête dans 198 pays du Monde, plus de 5 milliards de personnes, 70% de la population mondiale, fait l’expérience encore actuellement du manque de liberté de religion, de pensée et de conscience. Selon Amnesty International (ONG fondée en Angleterre par Peter Benerson, en juillet 1961, et diffusée dans le monde entier. Elle s’occupe de la défense des droits de l’homme dans les cinq continents), le Christianisme est actuellement la religion la plus persécutée dans le Monde. Mais il vaut mieux d’essayer de donner des explications ultérieures, en partant du début du Christianisme, c’est-à-dire à partir de l’année 30 de notre ère. Selon David B. Barret (1927-2011), reconnu par tous comme le plus grand spécialiste de statistiques religieuses du 20ème siècle, dans son œuvre monumentale, publiée en collaboration avec Todd M. Johnson, « World Christians Trends AD30 – AD2200 », (éditions William Carey Library, Pasadena, 2001, USA), les martyrs Chrétiens seraient 70 millions entre l’année 30 et l’an 2000. Mais la majorité de ces martyrs ne sont pas morts dans les temps anciens. Seulement pendant le 20ème siècle, on a tués 45 millions de Chrétiens. Qui sont les auteurs de ces massacres. Evidemment, là où il y a des victimes, il y a aussi des assassins. Selon Barret et Johnson, les athéistes marxistes ont tué 31,6 millions de Chrétiens parmi ces 70 millions ; les Musulmans en auraient massacrés 9,1 millions et le reste, au moins 5,5 millions, morts par action d’autres Chrétiens. Finalement ces 70 millions de martyrs ont été tués par des non Chrétiens en raison de 64 millions et 6 par des Chrétiens entre eux, lors des guerres de religion et de luttes causées par les Protestants. Mais actuellement, est-ce que ce carnage est-il arrêté ? Jamais ! Mgr Tomasi, observateur pour le compte du Saint Siège auprès des Nations Unies de Genève, a dit, lors de la session du Conseil ONU pour les Droits Humains 2011, qu’entre 2003 et 2010, les attaques des terroristes contre les Chrétiens en Afrique, au Moyen Orient et en Asie, ont augmentés de 309%. Il faut souligner aussi, selon Mgr Tomasi, que cette persécution des Chrétiens ne se limite pas aux pays du Tiers Monde. Dans les pays occidentaux par exemple, il y a, de la part de certaines autorités et d’une certaine culture laïque, le rejet de la foi chrétienne et une hostilité croissante vis-à-vis du Christianisme. Une seule preuve : lors de la publication de l’agenda européen 2010, il y avait justement la mention dans le calendrier des fêtes juives et musulmanes. Et les fêtes chrétiennes ? Pâques, Noël, Assomption, la Toussaint, etc. ? Rien. Elles n’existent pas en Europe, où la majorité de la population est chrétienne ! Mais ces derniers temps, la persécution contre les Chrétiens a-t-elle diminuée ? Selon les chercheurs Brian J. Grim et Roger Finke, dans leur livre « The Price of Freedom Denied», le nombre des martyrs chrétiens tués chaque année serait actuellement entre 130.000 et 160.000. Massimo Introvigne, chercheur italien, fondateur du CESNUR (= centre d’étude des nouvelles religions), en tenant compte de plusieurs facteurs, estime que les martyrs chrétiens seraient en moyenne 105.000 par an. Cela signifie 287 par jour ; 12 par heure et 1 toutes les cinq minutes. Effroyable ! Les 10% des Chrétiens dans le Monde vivent actuellement encore dans un régime de persécution. Mais pour être concrets, nous allons présenter la liste des pays où les Chrétiens ne jouissent pas de liberté de professer leur foi et subissent quotidiennement des actes de violence.



Liste des pays persécuteurs

1) Afghanistan. Population : 29 millions. Musulmans : 99,9%. Les Chrétiens : 0,1%. Pas de liberté religieuse : les conversions sont punies par la peine capitale.



2) Algérie. Population : 35 millions. Musulmans : 98%. Chrétiens : 0,2%. L’Islam est la religion d’état. Les conversions sont nombreuses, surtout en Kabylie. Mais les réactions des autorités et de la population contre le Christianisme sont très négatives, avec emprisonnements et expulsions de missionnaires (protestants).



3) Bangladesh. Population : 165 millions. Musulmans : 88%. Hindouistes : 9,5%. Chrétiens : 0,5%. Les Chrétiens sont présents dans le domaine de l’éducation et des activités sociales. Mais il y a discrimination patente sur la base de l’appartenance religieuse.



4) Cambodge. Population : 15 millions. Bouddhistes : 85%. Musulmans : 2%. Chrétiens : 2%. Le Bouddhisme est proclamé religion de l’état par la Constitution du pays. L’activité de l’Eglise est contrôlée fortement et l’évangélisation est autorisée seulement à l’intérieur des lieux de culte.



5) Chine. Population : 1 milliard et 350 millions. Sans religion : 40%. Religion traditionnelle chinoise : 32%. Bouddhistes : 13%. Chrétiens : 9%. Musulmans : 2%. Le parti communiste, toujours au pouvoir depuis 1948, contrôle l’exercice de la religion. La communauté chrétienne est celle qui est la plus persécutée et le Gouvernement a mis sur pied une Eglise d’Etat, pour mieux contrôler les Chrétiens. 



6) Corée du Nord. Population : 24 millions. Sans religion : 71%. Religion traditionnelle : 13%. Chrétiens : 2%. Pas de liberté pour les Chrétiens. Dans tout le pays, il y a seulement trois églises : deux protestantes et une catholique.



7) Cuba. Population : 11 millions. Chrétiens : 70%. Sans religion : 15%. Religion traditionnelle : 15%. Pays marxiste, donc persécuteur des Chrétiens, mais il est en train de s’ouvrir à toutes libertés. Jean Paul II y a fait un voyage historique, en 1998. Benoît XVI doit s’y rendre, le 26 mars 2012.



8) Egypte. Population : 85 millions. Musulmans : 87%. Chrétiens : 12%. La discrimination fait des Chrétiens des citoyens de deuxième catégorie, soumis au régime de la dhimmitude. Les conversions au Christianisme sont interdites, celles à l’Islam encouragées. Les Chrétiens Coptes sont en train de fuir le pays, par dizaines de milliers, surtout à partir du « printemps arabe ».



9) Erythrée. Population : 5 millions. Musulmans : 49%. Chrétiens : 47%. L’Eglise Catholique est persécutée et les missionnaires expulsés. Des milliers de Chrétiens sont en prison, particulièrement des fidèles des Eglises du réveil.



10) Inde. Population : 1 milliard et 200 millions. Hindous : 73%. Musulmans : 13%. Chrétiens : 5%. La constitution du pays garantit la liberté religieuse. Mais dans plusieurs Etats (l’Inde est une république fédérale), il y a des lois qui empêchent la conversion de l’Hindouisme au Christianisme.



11) Indonésie. Population : 233 millions. Musulmans : 79%. Chrétiens : 12%. Les extrémistes musulmans sont à l’origine des violences et des injustices contre les Chrétiens.



12) Iran. Population : 75 millions. Musulmans : 98%. Chrétiens : 0,5%. Les conversions sont condamnées par la peine capitale.



13) Iraq. Population : 32 millions. Musulmans : 97%. Chrétiens : 2%. Mais les Chrétiens sont en train d’émigrer en masse ; déjà la moitié de la population chrétienne (au moins 500.000 chrétiens) a quitté le pays. Le climat, à cause de la guerre menée par les USA, est devenu impossible.



14) Malaisie. Population : 28 millions. Musulmans : 56%. Religions traditionnelles asiatiques : 30%. Chrétiens : 9%. Le citoyen d’ethnie malais est musulman par définition et le gouvernement est ouvertement favorable à l’Islam.



15) Myanmar. Population : 54 millions. Bouddhistes : 75%. Chrétiens : 8%. Musulmans : 4%. La junte militaire, qui gouverne le pays, ne garantit aucune liberté. Les Bouddhistes sont favorisés dans la fonction publique et dans l’armée.



16) Nigeria. Population : 162 millions. Chrétiens : 45%. Musulmans : 45%. Dans le Nord du Nigeria (le Nigeria est une République fédérale), où les Musulmans sont la majorité, les Chrétiens subissent la shari’a (= loi islamique) et donc la persécution.



17) Pakistan. Population : 165 millions. Musulmans : 96%. Chrétiens : 2,2%. La loi contre le blasphème en défense du credo musulman continue à faire beaucoup de victimes parmi les Chrétiens.



18) Soudan du Nord. Population : 33 millions. Musulmans : 97%. Chrétiens : 1%. La « shari’a » est appliquée et donc persécution contre les Chrétiens.



19) Turquie. Population : 76 millions. Musulmans : 97%. Chrétiens : 0,3%. Nonobstant la Constitution, qui proclame la laïcité de l’Etat, les Chrétiens sont persécutés et leurs activités étroitement contrôlées.



20) Venezuela. Population : 30 millions. Chrétiens : 94%. Le régime du Président Chavez rend la vie difficile à l’Eglise Catholique.



21) Vietnam. Population : 88 millions. Bouddhistes : 49%. Chrétiens : 9%. Religions traditionnelles : 10%. Pas de liberté de culte. Les communautés chrétiennes vivent dans des situations très difficiles.



Mais cette liste n’est pas exhaustive.

A partir de cette liste, on voit que les pays à majorité musulmane sont en général « persécuteurs ». L’hebdomadaire américain « Newsweek », du 7 février 2012, de tendance « liberal » et lu particulièrement par l’élite américaine, vue l’importance et l’ampleur des massacres des Chrétiens, insiste à raison qu’il faut en parler. Et il en donne les raisons. Premièrement le massacre des Chrétiens (derniers exemples en : Egypte, Irak, Pakistan, Syrie, Nigeria, Arabie Saoudite, etc.) ne peut plus être ignoré. Deuxièmement le « printemps arabe » (= un parcours vers la démocratie) a fait faillite. Tous ces pays arabes (Tunisie, Libye, Egypte, Yémen, Syrie, etc.), qui ont vécu le printemps arabe, sont en train de tomber dans les mains des fondamentalistes musulmans. Troisièmement, on est de plus en plus convaincu, même dans les milieux « radical chic » ou laïcs des USA et d’ailleurs que seulement le Christianisme est semence de civilisation : une civilisation qui favorise la naissance d’un véritable humanisme, dans lequel tous les droits humains sont respectés et la liberté pour tous prend demeure.



Tonino Falaguasta Nyabenda

Afriquespoir – Kinshasa, le 24 mars 2012. 

Ademis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire